• OK:GO Initiative

La radio SRF 1 parle d’OK:GO

Quelles sont les causes que défend l’Association Suisse sans obstacles ? Et quel est son rapport avec l’initiative OK:GO ? Carol Muggli, directrice de l’Association Suisse sans obstacles, explique en quoi consiste l’initiative OK:GO dans un podcast diffusé sur SRF.


Suite - 2ème partie


Beaucoup de voyageurs ont besoin de planifier très précisément leurs sorties et leurs vacances. Notamment les gens âgés, les familles avec poussette ou les personnes handicapées. L’Association Suisse sans obstacles regroupe des organisations touristiques et des personnes handicapées et a pour objectif de simplifier cette planification.

«Beaucoup de voyageurs ont besoin de planifier très précisément leurs sorties et leurs vacances. Notamment les gens âgés, les familles avec poussette ou les personnes handicapées. L’Association Suisse sans obstacles regroupe des organisations touristiques et des personnes handicapées et a pour objectif de simplifier cette planification.» Carol Muggli, Geschäftsleiterin FVBS


C’est pourquoi l’Association Suisse sans obstacles a lancé l’initiative OK:GO en 2019. L’initiative OK:GO est née de la collaboration entre les Auberges de Jeunesse Suisses et la Fondation Denk an mich.


«L’idée d’OK:GO a vu le jour dans le cadre d’un projet avec les auberges de jeunesse. Ce projet nous a montré à quel point les informations sur les possibilités d’accès étaient importantes et qu’il était possible de changer beaucoup de choses avec peu de moyens. Mais il faut que tout le monde puisse en profiter et il est nécessaire de motiver tous les prestataires de services touristiques à y participer. C’est le seul moyen d’offrir une vraie inclusion.» René Dobler, CEO Stiftung Sozialtourismus


L’initiative OK:GO rencontre un écho grandissant dans le secteur du tourisme. Car elle permet de se lancer facilement et combat le préjugé voulant que l’accessibilité pour les personnes handicapées va de pair avec des dépenses exorbitantes, explique René Dobler. «L’initiative OK:GO incite également de très nombreuses entreprises touristiques à réfléchir davantage aux questions d’accessibilité et d’inclusion.»


En participant à l’initiative OK:GO, tous les prestataires touristiques peuvent publier leurs informations sur leur offre d’accessibilité. Le fait que la localité soit accessible ou non en fauteuil roulant n’est pas décisif dans ce cas ; les informations sont communiquées de manière objective et sans jugement de valeur. « Pour le prestataire de services, la publication de ces informations peut être considérée comme un service rendu au client », explique Carol Muggli. « Ce dernier peut ainsi savoir à l’avance si, par exemple, un hôtel ou un restaurant lui est accessible ou si ce n’est pas le cas. » Le prestataire de services publie ensuite ces informations sur son propre site web en utilisant l’emblème OK:GO, afin de les rendre publiques et visibles de tous.